MENU

Pour la seconde année consécutive, le Salon de la Photo a eu lieu durant 2 jours au Forum à Genève, à quelques pas de la gare centrale de Genève Cornavin.

L’entrée était gratuite mais pour des raisons d’organisation il était conseillé de s’inscrire sur le site internet.

Les 600m2 du lieu sont divisées en deux parties :

  • un grand espace accueillant les exposants (fabricants de matériel photo, de studio, d’imprimantes professionnels, …)
  • un amphithéâtre pour les conférences

A qui s’adresse ce salon ?

On pourrait penser que les Salons de la Photo, qu’il s’agisse de Paris ou de celui de Genève s’adressent aux professionnels, mais c’est une erreur ! Tous les amateurs de photo, débutants ou avertis, y trouveront leur compte et sont les bienvenus.

A la découverte des nouveautés de l’industrie photographique

Si vous souhaitez voir et tester les derniers boitiers ou comparer des objectifs, c’est l’endroit idéal puisque l’on y retrouve des fabricants tels que Canon, Fujifilm, Sigma, Nikon, PhaseOne, Leica et Alpa (une marque Suisse d’appareils photos). On pouvait bien sûr venir avec son propre boitier pour tester des objectifs, mais méfiez-vous, lorsqu’on essaye un nouvel objectif, on n’a qu’une envie : celle de l’acheter !

Des flashs en veux-tu ? en voilà !

Il y a celles qui achètent des sacs à mains, et celles qui achètent des flashs. Malheureusement pour mes finances, et bien heureusement pour ma créativité, je fais partie de la seconde catégorie.

Profot était bien sûr présent sur place pour présenter des accessoires de studio comme des flashs ou des lumières continues, mais également des trépieds, des sacs photos, …

La marque Elinchrom a une grande place dans mon coeur pour plusieurs raisons :

  • C’est la marque de mon tout premier flash acheté il y a plus de 10 ans et qui fonctionne encore parfaitement aujourd’hui au studio.
  • Le SAV est au top ! Le moindre problème est résolu en un temps record (et c’est aussi grâce à l’équipe de Profot Renens).
  • Elinchrom est une marque Suisse 🇨🇭 (#eatlocal)

Mais cette année j’ai (presque) été raisonnable.

De l’impression

C’est toujours un plaisir de voir que je ne suis pas la seule à mettre un point d’honneur à imprimer mes photos et à fournir à mes clients de beaux tirages et de beaux albums.

J’ai donc passé un peu de temps sur le stand d’Epson pour discuter des nouveaux modèles et potentiellement remplacer ma tireuse en 2020 par un modèle encore plus performant.

Mon studio photo a beau être très grand, je ne pense ceci dit pas avoir de place pour ce modèle gigantesque 🙂

Mais j’ai surtout passé mon temps sur le stand de Canson pour découvrir tous leurs papiers photos, papiers fine art mats ou texturés.

Et la crème de la crème : les conférences

A mon sens, le gros point fort de ce salon de la photo, c’est la diversité et la richesse des conférences qui se déroulent durant sur les deux jours.

Au programme cette année :

Eizo pour les professionnels, programme avancé

Présenté par Philippe Dubois et Olivier May

De l’écran à l’impression, y compris les bases de la gestion des couleurs, vous apprendrez à connaître des sujets importants de gestion des couleurs, tels qu’un profil couleur ou des transformations de l’espace couleur.

Nikon – Au cœur de la nature – Coulisse de l’image – David Rouge

Se retrouver au cœur des éléments, dans des conditions extrêmes que sont les -40° de l’hiver arctiques, les 56° du Sahara en plein été ou les 100% d’humidité de la forêt équatoriale, pour retrouver l’essentiel. Cette reconnexion avec la nature, qui nous montre que nous ne sommes pas ce que nous croyons être, est une grande leçon d’humilité pour celui qui la vie !

Leica – Le « photo-reportage » – Patrick Grob

De l’idée à l’édition, et de l’intérêt du télémétrique. Comment penser, réaliser et éditer un concept de reportage photographique. Destiné aux amateurs comme aux professionnels en devenir, il vous livrera ici ses conseils, ses astuces, ses « trucs à éviter » afin d’être le plus efficace possible dans la natation d’une histoire photographique.

Capture One – Elever son flux de travail Catpure One – Quentin Décaillet

Présentation de techniques pour rester organisé dans son flux de travail, travailler plus rapidement et automatiser un maximum de choses.

Space time light – Paolo Caverzasio

Un coup de feu à la carabine, une prise de vue, le verre se brise, son contenu coloré se disperse avec les éclats de cristaux. Voici comment Paolo effectue ces clichés. Anciennement banquier, il vous présentera ces travaux passionnant durant cette conférence d’une heure.

SONY – Présentation nouveauté – Pascal Richard

Pascal Richard – responsable du service professionnel pour la Suisse et l’Autriche – vous fait découvrir ce qu’il appelle « l’Univers SONY ». Une présentation passionnante et variée avec des éléments techniques, des images inédites et la découverte de nouveautés tel que l’ A9M2 avec sa rapidité inégalée et l’ A7RM4 qui impressionne par son niveau de perfectionnement.

Canon – Captation d’image dans l’inconnu – Cédrik Strahm

Réflexions autour de la consommation massive de clichés extraordinaires. Je vous propose de nous attarder sur le phénomène de la « bucket list ». Notre responsabilité envers les environnements que l’on cherche à mettre en lumière. Ce que j’ai eu le loisir d’observer durant certaines expéditions et à quel point cela a affecté la réflexion autour de mon travail.

Leica – « Street Photography » – Chris de la Bottière et Jeremy Spierer

Street Photography les principales bases et LEICA, un autre regard sur l’image.

Elinchrom – Comment utiliser la lumière pour exprimer sa créativité – Quentin Décaillet

Présentation de techniques avancées pour se démarquer et diversifier son éclairage (gélatines, gobos, flags, filés, etc.)

SONY – Soul of the bigcats / L’âme des grands félins – Chris Schmid

Au court de cette conférence, Chris partagera avec vous ces moments passés aux côtés de ces félins, du jaguars de l’Amérique du Sud, en passant par les guépards et les lions du désert, tout en expliquant les choix de ces prises de vue photo et vidéo.

Fujifilm GFX100, portrait en mode minimaliste – Olivier Borgognon

Développons ensemble l’idée que nous pouvons photographier des portraits professionnels de manière minimaliste. Le minimalisme qu’est-ce que c’est ? C’est ne pas venir suréquiper. A l’aide d’un boîtier GFX100, de 2 optiques, et de 2 flashs compacts, le tout tenant dans un petit sac à dos, nous aborderons diverses options qui s’offrent à nous. Abordons une nouvelle manière de travailler, permettant de la flexibilité, de la simplicité, et une liberté retrouvée tout en respectant la haute qualité de rendu des visuels que nous souhaitons livrer à nos clients.

Et ici

- LES DERNIERS ARTICLES SUR LE BLOG -

3 recettes pour vous aider à lutter contre le diabète gestationnel

Ma rétrospective de l’année 2019

Conseils d’achats pour vous faciliter la vie durant votre grossesse

Comment trouver un cadeau local et responsable pour vos proches (+10 idées concrètes)

A la rencontre de Marina de la marque de cosmétique affectif Suisse Gaïndness

Dans les coulisses d’une séance photo grossesse en studio

CLOSE