MENU

J’ai eu la chance de faire partie de la première vague de diplômés de la formation Fluidity Underwater Photography en mai 2018. La formation de 30H a eu lieu à Paris dans un endroit aussi gigantesque que mythique : l’Aquaboulevard de Paris, le complexe aquatique le plus grand de la région Parisienne.

Une équipe de choc

La formation a été organisée par Ama Conseils et donnée par deux pionnières françaises de la photographie sous-marine : Alison Bounce et Diph Photography. Des photographes de style bien différents, de manière à nous enseigner deux approches de la photographie sous-marine.

Durant ces quelques jours intenses de formation, nous avons pu discuter avec de nombreux intervenants notamment :

·      Alban, maître-nageur et directeur de l’Aquaboulevard, venu nous expliquer les risques de toute activité aquatique et les éléments à mettre en place pour réaliser notre profession en toute sécurité

·      Lucille, apnéiste, qui nous a donné un cours d’apnée afin de nous aider à mieux gérer notre respiration pour nous permettre de rester plus longtemps sous l’eau, et de gagner en stabilité (ce qui mine de rien n’est pas négligeable !)

·      Marine, sage-femme, nous a expliqué comment réagit le corps d’une femme enceinte dans l’eau, et quelles sont les précautions à prendre

·      Clément, spécialiste en matériel photographique sous-marin, est venu nous présenter les différentes solutions de caissons étanches, hublots, dômes et flashs, leurs avantages et leurs inconvénients. Il nous a également expliqué comment entretenir notre matériel.

De la théorie à la pratique

Une mise en pratique ne serait pas complète sans une bonne partie théorique, et inversement de la théorie pure ne permet pas de comprendre les choses en détail. Le cours était vraiment très bien structuré, chaque point a bien été expliqué afin que nous puissions les comprendre avant de faire nos séances photos sous l’eau dans la piscine. Chaque séance que nous avons réalisée était préparée avant de commencer. Car il y a une chose qu’on oublie, c’est qu’une fois dans ou sous l’eau il est bien plus compliqué d’expliquer les choses à notre modèle, tout devient plus complexe, et de nombreux éléments peuvent venir perturber la prise de vue.

 

Les plus

Une formation extrêmement complète alliant théorie et pratique, une bonne cohésion de groupe, une logistique hors du commun, un contenu et un support de cours très complet, toutes les facettes de la photographie sous-marine ont été vues.

On a fait plus de 30h de cours en 3 jours, c’était intensément génial. Je faisais déjà des photos sous l’eau depuis 2 ans et pourtant j’ai beaucoup appris car c’était très complet et qu’il y avait plein d’intervenants.

Franchement c’était un très bon investissement.

J’ai cru comprendre qu’une formation « niveau 2 » était prévue en milieu naturel, il est évident que je serai de la partie, car faire des photos en piscine c’est déjà cool, mais je m’imagine déjà faire des photos dans le lac !

Les moins

J’ai tellement adoré cette expérience que j’en demande encore, en rentrant chez moi j’ai eu un workshop-blues, une sensation de manque (serais-je une droguée de la photo ?), je n’avais qu’une envie c’était d’y retourner !

Pour en savoir plus

Ici ma galerie de photos aquatique : http://www.marieelise.ch/photographe-sous-l-eau-piscine/

Le site web de la formation Fluidity : http://fluidity-underwaterworkshop.com

Pour voir le travail de Diph Photography : http://www.diph-photography.com/

Pour voir le travail d’Alison Bounce : http://alisonbounceunderwater.com/

Shooting photo grossesse sous l'eau
Shooting photo grossesse sous l’eau

Et ici

- LES DERNIERS ARTICLES SUR LE BLOG -

Ma rétrospective de l’année 2019

3 recettes pour vous aider à lutter contre le diabète gestationnel

Conseils d’achats pour vous faciliter la vie durant votre grossesse

Comment trouver un cadeau local et responsable pour vos proches (+10 idées concrètes)

A la rencontre de Marina de la marque de cosmétique affectif Suisse Gaïndness

Dans les coulisses d’une séance photo grossesse en studio

CLOSE