MENU

Si on regarde trop Youtube et Instagram, ou même les catalogues des grands magasins pour bébés, on a l’impression que l’arrivée d’un nouveau-né dans une maison nécessite un énorme investissement aussi bien financier qu’en terme de place. Pourtant, la plupart des objets que l’on vous incite à acheter sont soit inutiles soit pas franchement indispensable.

Voyons donc ici ce qui est réellement indispensable. A vous de voir ce que vous souhaiterez acheter en plus pour des raisons de confort, d’envie, ou de luxe.

Des vêtements pour votre bébé

Mon premier conseil serait de ne pas acheter trop de vêtements de petite taille, car vous n’avez aucune idée du poids que fera votre bébé à la naissance. Certes, votre gynécologue vous a donné une estimation, mais d’après ce que me racontent mes clientes, ces estimations sont vraiment très approximatives !

Pour vous aider, voici quelques correspondances de tailles pour les premiers mois :

Taille “prématuré” – équivalent taille “45” pour un bébé de 2,5 kg
Taille “0” ou “naissance” – équivalent taille “50” pour un bébé de 3,3 kg
Taille “1 mois” – équivalent taille “54/56” pour un bébé de 4 kg
Taille “3 mois” – équivalent taille “60/62” pour un bébé de 5 à 6 kg

Donc si on se reporte à ces équivalences, on voit bien que vous risquez de mettre du 1 mois à votre bébé dès la naissance.

Si les habits que vous avez prévu sont un peu trop grands, vous pourrez toujours les mettre à votre bébé le temps que votre conjoint fasse un tour dans un magasin pour acheter des bodys et pyjamas de la taille en dessous. Les grands chaines de magasins comme Aubert ou H&M ont toujours en stock des basics de toutes les tailles.

Renseignez-vous auprès de la maternité où vous allez accoucher, car la plupart des cliniques fournissent le linge pour votre bébé pour la durée de votre séjour (c’est le cas de la Clinique La Source à Lausanne).

Des gigoteuses (ou turbulettes)

On ne le répètera jamais assez : ne mettez ni drap, ni couette, ni oreiller dans le lit de votre bébé car il y a un risque d’étouffement.

Votre bébé doit dormir dans ce que l’on appelle une “gigoteuse” ou une “turbulette”. Il s’agit d’un genre de sac de couchage avec des bretelles, ce qui empêchera votre bébé de se glisser au fond du sac. Ainsi, il sera en sécurité.

Il existe des turbulettes que l’on appelle “évolutives” et qui permettent d’être utilisées longtemps grâce à un système de boutonnage au niveau des pieds qui permet de raccourcir ou d’allonger le sac de couchage.

Sauf en cas de bébé très petit ou prématuré dans quel cas il vous faudra une gigoteuse spéciale, vous pourrez ainsi la garder 6 mois.

Un berceau ou un lit

Si vous optez pour un berceau, sachez qu’il ne sera utilisé que les 2 voire 3 premiers mois environ. Dès que votre bébé aura grandit, il sera trop petit.

Il existe des berceaux que l’on appelle “co-dodo” qui permettent de coller le berceau à votre lit de manière à ne pas avoir besoin de vous lever pour prendre votre enfant. Ils sont équipés d’une ouverture sur l’un des côtés, généralement par un système de fermeture zip. Ils sont en général utilisable jusqu’à un bébé de 9 ou 10 kilos (vérifiez le modèle que vous achetez).

Vous pouvez cependant opter directement pour un lit à barreau. La plupart des lits permettent de régler la hauteur du sommier et du matelas. Il existe principalement deux tailles standard : 60×120 cm et 70x 140 cm.

Les pédiatres conseillent d’utiliser un matelas plutôt dur. Prévoyez des alaises imperméables pour protéger le matelas des fuites des couches.

Un thermomètre

Il existe 4 grandes familles de thermomètres : le rectal, le frontal “flash”, le frontal “bandelette”, et l’auriculaire.

Le thermomètre frontal en bandelette n’est absolument pas précis et il est de ce fait déconseillé pour prendre la température de votre bébé.

Les thermomètres frontaux “flash” et auriculaires sont très pratiques et assez précis. A noter cependant que la température de référence est souvent une température interne et qu’il est normal que ces températures soient de 0,5° inférieur à ce que l’on vous a communiqué. Donc pensez à ajouter 0,5° à la température affichée sur votre appareil. Tout ça est bien sûr noté sur le mode d’emploi. Les deux types sont très bien. L’avantage du thermomètre frontal flash par rapport au thermomètre auriculaire que l’on met dans l’oreille, c’est qu’on ne risque pas trop de réveiller bébé car il n’a pas besoin d’être en contact. Personne n’apprécie de se réveiller par une chatouille dans l’oreille, ni vous ni votre bébé.

Le thermomètre rectal est le plus précis d’entre tous, et il fait très bien l’affaire.

Quelque soit votre choix de thermomètre, sachez qu’il est indispensable d’avoir quand même un thermomètre rectal qui sera beaucoup plus précis.

Vous trouverez un très grand choix de thermomètres livrables en Suisse sur Amazon, pour ma part j’ai testé celui-ci de la marque Terraillon et il fonctionne aussi bien sur les bébés que sur les adultes. Il permet également de prendre la températures d’objets et ainsi est très pratique pour mesurer la température de l’eau du bain ou du biberon.

Quel thermomètre choisir pour un bébé

Des couches jetables ou lavables

Pour commencer, prévoyez que vous allez changer votre bébé en moyenne 7 fois par jour. Cela signifie donc 7 couches par jour, 49 couches par semaine, et 217 couches pour un mois.

Pour changer votre bébé, vous aurez également besoin d’un produit pour les fesses de votre bébé (idéalement du liniment qui est un mélange d’huile d’olive et d’eau de chaux), ainsi que de lingettes (qu’elles soient sèches (que vous mouillerez avec de l’eau, humides, ou lavables).

Si vous optez pour des couches et des lingettes lavables, et que vous prévoyez de faire une lessive tous les 3 jours il vous faudra donc un stock pour 4 jours (le temps que vos 3 jours de couches soient sèches), soit 28 couches lavables et environ 56 lingettes lavables.

Si vous optez pour des couches jetables, essayez de tenir compte de leur composition. Chaque bébé est différent. Certains ont la peau très sensible et d’autres pas du tout, donc n’hésitez pas à faire des tests avec des couches de différentes marques.

Si vous souhaitez vous faciliter la vie, il existe en Suisse une marque de couches qui sont très saines et qui fonctionnent pas abonnement, Il s’agit de la marque Lillydoo. Chaque mois vous recevez chez vous le bon nombre de couches. Je vous suggère à ce sujet de lire mon article qui explique comment commander les couches Lillydoo depuis la Suisse.

Une table ou commande à langer

A vrai dire, ce que vous avez réellement besoin, c’est d’un espace pour changer votre bébé, et d’un matelas à langer afin qu’il soit installé confortablement. Comme on a jamais trop de rangements pour un bébé, une commode à langer permet de faire les deux, et donc même si cela peut prendre beaucoup de place, au moins vous aurez des rangements supplémentaires.

Le critère d’achat le plus important est la stabilité ! Dans un premier temps, votre bébé sera relativement calme, mais lorsqu’il aura quelques mois voire un an, il va sans doute bouger dans tous les sens.

Une poussette ou un système de portage

Ou pourquoi pas les deux ?

Pour le système de portage, qu’il s’agisse d’une écharpe de portage ou d’un sytème de portage tout fait, optez pour un système physiologique : votre bébé doit être en position assise et non pas en position suspendue.

Il existe de nombreux cours pour apprendre à porter son bébé, vérifiez que le moniteur est formé par un organisme reconnu.

Les poussettes sont généralement très évolutives, et permettent grâce à des modules à changer d’y mettre aussi bien un bébé de 1 semaine qu’un enfant de 2 ans.

Avant d’acheter une poussette ou de sauter sur les premières soldes, réfléchissez à des critères de choix qui sont importants pour vous. Sinon vous allez vite vous perdre dans la jungle des poussettes !

Un sac à langer

Le sac à langer est un peu comme votre sac de voyage pour bébé. Dès que vous allez sortir de chez vous, il vous servira à avoir tout le nécessaire pour vous occuper de bébé que ce soit pour le changer que pour le nourrir.

Il est donc primordial d’en choisir un pratique et solide.

Vous pouvez opter pour un sac à dos ou un sac à bandoulière, mais quoi qu’il en soit choisissez-en un avec le plus de rangements et poches possible !

Et il vous faudra aussi (potentiellement) …

  • Un babyphone (avec ou sans vidéo)
  • Un humidificateur d’air si votre appartement ou maison est sèche
  • Un “mouche bébé” électrique ou mécanique
  • Une baignoire pour laver votre bébé
  • Un doudou
  • Une veilleuse
  • Un mobile pour mettre sur le berceau
  • De la déco

Il y a un grand nombre de choses dont vous aurez besoin dans les mois qui suivent la naissance, il peut donc être judicieux de les mettre sur votre liste de naissance.

Et ici

- LES DERNIERS ARTICLES SUR LE BLOG -

Ma rétrospective de l’année 2019

3 recettes pour vous aider à lutter contre le diabète gestationnel

Conseils d’achats pour vous faciliter la vie durant votre grossesse

Comment trouver un cadeau local et responsable pour vos proches (+10 idées concrètes)

A la rencontre de Marina de la marque de cosmétique affectif Suisse Gaïndness

Dans les coulisses d’une séance photo grossesse en studio

CLOSE